Page d’accueilli    » LE FOLKLORE    » Les exemples du Folklore    » Les contes   

Les contes

  


Les contes d’Azéri
Les contes est un des modèles de la littérature reflétant la beauté expressive de la langue parlée, la richesse des genres poétiques et les puissances de la prose Nationale de l’Azerbaïdjan. Les contes  montrent  les événements et les faits de la vie du peuple.
Autrement dit, le conte  c’est le récit, qui   reflet  largement la vue de temps naturel, ou du moment défini de la vie, de la personnalité. Les contes se distinguent  d\'autres aspects de la littérature épique par les signes de la forme statique. Un des signes est l\'entrée spéciale, au début du conte, en forme en vers qui attire l\'attention des auditeurs.
La collection des contes d ‘azéri a été commencé à  la deuxième moitié de 19 siècles et se continue  jusqu\'à aujourd\'hui. Le stade le plus intense de  l\'édition des contes passait pendant le temps de 1923 et de 1939. A cette période  étaient  inscrits et publiés beaucoup de contes, comme  de propagande de Tagig et Tetobbe de la ligne de la Société d’Azerbaïdjan, telle de l\'assistance de la collecte individuelle.

Les contes d’ azéri se divisent selon le principe suivant :
1. Les contes des animaux «le Renard et le loup», «chèvre rusée», «Vieux lion», Chasseur Pirim etc.
2. Les contes de fée Melikmamed, «Shems et Gater», «l\'Adolescent sur le cheval blanc», «l\'anneau Magique» etc.
3. Les contes de la famille et de vie «Sept frères, une sœur», «Maître Abduls», l\'Orphelin Ibragim, «le Conte  de Dashdemira» etc.
4. Les contes historiques «la Corne d\'Iskander», «Iskander connaissant la langue des oiseaux», «Saleh et Valeh», «le Schah – Abbas», «Schah –Baftachi Abbas» etc.



Oxunub: 14238



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio