Page d’accueilli    » LA DIASPORA    » Les organisations extérieures de la Diaspora   

Les organisations extérieures de la Diaspora

  


Pays Européens 
La fondation du Premier Congrès des azerbaidjanais (AAK) de l’Europe à Berlin en Allemand le 17 avril 2004 a devenu un événement important vers  l’organisation des azerbaidjanais vivant dans les diverses pays. L’organisation plus de 50 dans les 28 pays du monde – les communautés d’Azerbaïdjan  en Russie, en Ukraine, en Biélorussie, en Moldavie, en Suède, en Suisse, en Norvège, au Danemark, en France, aux Pays-Bas, en Autriche, en Bulgarie, en Roumanie, en Hongrie, en Belgique, en Finlande et en Allemande sont des membres collectives de l’AAK. Les devoirs fondamentaux du Congrès sont de protéger les caractéristiques nationaux, culturels et d’assurer les droits sociaux et politiques. Un des domaines d’activités de l’AAK est de soutenir les travaux de recherché sur les régions de l’Azerbaïdjan, du Caucase et du Caspienne et de former les instituts de recherché, des fonds, les bibliothèques et des archives. L’association travaille en collaboration avec des associations de la Diaspora réalisant ses activités dans l’Europe, les autres régions et au BDT.  

Allemande 
Un des pays européen dans lequel la Diaspora d’Azerbaïdjan a été largement représenté est l’Allemande. Les associations ont réalisé ses activités dans ce pays à partir de l’année 1988, plusieurs de ces associations continuent encore ses activités. “L’association de l’Azerbaïdjan en Allemande” a fondé en 1988 à Berlin. “L’Académie d’Azerbaïdjan-Allemande” (1986)  à Berlin, “La Maison de culture d’Azerbaïdjan” et le magazine “Savalan” au sein de cette association, “L’association d’Ocak” (1988), L’association de culture et d’éducation “Odlar Yurdu”, “La maison de culture d’Azerbaïdjan” à Bonn, “L’association de l’Azerbaïdjan en Allemande” (1991) à Dusseldorf, “Association des affaires culturelles d’Azerbaïdjan” à Frankfurt, “Association de culture de l’Azerbaïdjan” (1990) à Cologne, Nürnberg “Association de culture de l’Azerbaïdjan” (1990) à Nürnberg, “Maison d’Azerbaïdjan” (1997 ) à Limburg etc. ont largement contribué au développement des relations sociales, culturelles et économiques entre la République d’Azerbaïdjan et l’Allemande. Les associations d’Azerbaïdjan en Allemande ont unifié en 1996 au sein d’une association, “la Fédération des Associations d’Azerbaïdjan en Allemande” (AACF). L’objectif de l’association est de renforcer les relations entre les associations de la Diaspora. Le premier congrès de l’AACF a été organisé le 21-22 Août 1999 à Bonn. “L’Institut de la culture au nom de Nizami Gencevi” a commence ses activités à Berlin au mois du septembre 2004. On a également ouvert les courses des langages d’Azerbaïdjan et d’Allemande, et on a commencé à donner l’éducation sur la musique et l’utilisation d’ordinateur.  

Royaume-Uni
Les premiers représentants des azerbaidjanais ont commence à s’installer en Royaume-Uni au milieu du XXème siècle. Aujourd’hui un grand nombre des azerbaidjanais habitant à Londres et ils ont une Diaspora très efficace. L’Association de l’Azerbaïdjan en Angleterre, l’Association de l’Azerbaïdjan en Europe et le Club des jeunes d’Azerbaïdjan réalisent les activités  pour faire entendre la réalité de l’Azerbaïdjan au monde, l’organisation des azerbaidjanais et l’augmentation du développement sur la solution du problème de Karabakh. On a ouvert les écoles d’Azerbaïdjan afin d’empêcher les enfants azerbaidjanais d’oublier leur propre langue. On publie également le magazine en Anglais “Visions of Azerbaïdjan” avec l’aide de l’Association de l’Azerbaïdjan en Europe. L’organisation prépare toujours les événements sur le génocide de Karabakh et d’Hocalı et paye l’attention à la présentation des problèmes aux européens. 

France 
Les premiers représentants des immigrants (Alimerdan bey Topçubaşov, Ceyhun Bey Hacıbeyli etc.) de l’Azerbaïdjan en France ont commence ses activités au premier quartier du XXème siècle, mais la formation de l’association organisée de la Diaspora appartient au derniers 15-20 ans. Quelques centres nationaux de culture et l’Union de la “Maison d’Azerbaïdjan” en France réalisent ses activités. “Union des jeunes azerbaidjanais en France” (AFGA) a été fondé par les jeunes et les étudiants azerbaidjanais au mois de novembre 2003. L’objectif de l’Union est de coordener les activités des associations travaillant dans le pays. L’association publie un magazine “Köprü - Le Pont” à partir de l’année 2004. 

Suede 
Environ 20 milles d’azerbaidjanais habitant en Suède. Une grande majorité de ces azerbaidjanais sont des azerbaidjanais qui ont immigré de la République islamique de l’Iran dans les années 1980-85. On a fondé en 2001 “le Comité d’Azerbaïdjan - Suède”. Un groupe de citoyens suédois ont pris ses places dans les activités du Comité. Les azerbaidjanais qui ont immigré de l’Azerbaïdjan du sud ont fondé “la Fédération d’Azerbaïdjan-Suède” au mois de juin 2000 dans le pays. La fédération a unifié les 14 communautés sur l’Azerbaïdjan aussi que les communautés “Erk”, “Yıldız”, “Tribun”, “Savalan” etc. 

Autriche
On a fondé “l’Association académique d’Azerbaïdjan” en Autriche au mois de septembre 2002. L’association travaille largement en collaboration avec les établissements sociaux et les institutions gouvernementale de la République d’Azerbaïdjan. 

Royaume des Pays-Bas
“L’Association d’Azerbaïdjan en Pays-Bas” réalisant ses activités dans le Royaume des Pays-Bas a été fondé au mois d’aout 2003. L’association publie un journal  “Benilüks”  à partir de l’année 2004. “L’Association de culture turque d’Azerbaïdjan” réalise ses activités à partir de l’année 1993 à la ville de Den-Haag dans la Royaume des Pays-Bas. L’association a réalisé les travaux concrets pour faire connaitre la République d’Azerbaïdjan à l’opinion publique du pays. 

Etats-Unis 
Un des pays européen dans lequel la Diaspora d’Azerbaïdjan a été largement représenté est les Etats-Unis. Malgré qu’il n’y ait pas d’information suffisant sur le nombre des azerbaidjanais qui y habitant, le nombre des azerbaidjanais est montré plus de 400 milles dans les diverses sources. “Le Congrès des azerbaidjanais du monde” (DAK) fondé en 1997 à Los Angeles dans les Etats-Unis essaient de coordonner les activités des communautés azerbaidjanais non seulement dans les Etats-Unis mais aussi  dans les différent pays du monde. Les 57 bureaux de l’association des unions turques dans les Etats-Unis (ATBK) fondé en 1970 travaillent dans les Etats-Unis et en Canada. L’ATBK fait les publications périodiques aussi que le magazine The Turkish World” (1989). L’ATBK participe activement aux forums réalisés par la Turquie et les communautés turco-américains et ils ont les relations intensives avec des autres communautés. 
 
Canada 
On a réalisé le 16 Avril 2005 à la ville de Toronto en Canada une réunion sur la fondation de la Fédération des Associations d’Azerbaïdjan avec la participation de l’Association de la coopération entre l’Azerbaïdjan et le Canada, du Centre de la culture et de l’éducation d’Azerbaïdjan, de l’Union des femmes d’Azerbaïdjan-Canada , de l’Association de l’amitié entre l’Azerbaïdjan et le Canada, de l’Union des azerbaidjanais de Kvebek, de l’Association des azerbaidjanais d’Ontairo, de l’Alliance de l’Azerbaïdjan et du Canada.  

Australie et Nouvelle-Zélande 
Environ 10 milles d’azerbaidjanais habitant dans ce pays. “ L’Association des azerbaidjanais” (1996, Sidney) et “ L’Association de l’Azerbaïdjan - l’Australie” (2003, Sidney)  en Australie et “L’Association de l’amitié entre l’Australie-la Nouvelle-Zélande” (2004, Oklend) en Nouvelle-Zélande continuent ses activités. La majorité des azerbaidjanais sont des refugies qui ont immigré de l’Iran et de la Turquie. 
 
Républiques de l’Asie central 

Kazakhstan
Selon les données officielle, environ 106 milles d’azerbaidjanais habitant dans le Kazakhstan. Ils se sont généralement installés aux villes de Cambul, de Çimkend, d’Almatı, de Taldı-Kurkan. On a fondé l’Association de culture “Ozan” à Almatı et les associations de la Diaspora dans les autres villes (Kustanay, Cambul, Taldı-Kurkan, Petropavlovsk) avec l’initiative de l’Association de culture de l’Azerbaïdjan  “Turan” (1993). On réalise une émission de l’amitié en langue d’Azerbaïdjan au sein du radio d’Etat de Kazakhstan à partir de l’année et on a ouvert l’école du dimanche des azerbaidjanais à partir de l’année 2002.  Ils réalisent ses activités “Turan” en collaboration avec 17 associations d’Azerbaïdjan réalisant ses activités dans le territoire de Kazakhstan (“Kobustan” - ville de Almatı, “Amitié” - ville de Aktyubinsk, “Nevrouz” - ville de Atırausk, “Azeri” - ville de Cambul, “Patrie” et “Azerbaïdjan” – ville de Pavlodar etc.).

Ouzbékistan 
“L’Union des centres de culture de l’Azerbaïdjan” réalisant ses activités dans la République d’Ouzbékistan a été fondé au mois de janvier 2003. Le groupe de danses des jeunes filles continue les activités au sein de cette Union. Le collectif a obtenu en 2003 le prix du festival de l’amitié et de la culture organisé en Ouzbékistan. Il se trouve “la Maison d’Azerbaïdjan” et le Centre de culture d’Azerbaïdjan  “Kardeşlik” à la ville Taşkent. Il se trouve les classes sur la langue maternelle et l’ordinateur, le salon de lutte, la bibliothèque, une muse au nom d’Haydar Aliyev et une présentation sur “le génocide contre la population d’Azerbaïdjan” au sein de la Maison d’Azerbaïdjan.
 
Kirghizistan 
L’Association sociale d’Azerbaïdjan des azerbaidjanais qui habitent dans la République du Kirghizistan a été fondée en 1992. Environ 20 milles d’azerbaidjanais habitant dans le pays. Une grande majorité de ces azerbaidjanais sont des citoyens exclus par des répressions dans les années 30 du XXème siècle (les poursuites et les massacres pendant la période de Staline). Les objectifs de la communauté azerbaidjanais à partir de la date de sa fondation sont de protéger les droits de ses congénères, de prendre activement une place dans la vie sociale du Kirghizistan et d’avoir les relations régulières avec la patrie historique. On a ouvert un bureau d’Azerbaïdjan au sein de la Compagnie Nationale de Téléradio du Kirghizistan. On a également ouvert l’école du dimanche à Bişkek pour les enfants azerbaidjanais. On a fondé un groupe de danse folklorique appelé “Yıldızlar”. 

Fédération de la Russie (FR)
Le nombre des azerbaidjanais qui habitant dans le territoire russe est plus de 3 millions. L’association de la Diaspora d’Azerbaïdjan étant la plus puissante et réalisant les activités dans le pays est “ le Congrès des azerbaidjanais de la Russie”. Le congrès formé par la participation des hauts dirigeants d’Etat et des représentants de l’opinion publique de l’Azerbaïdjan et de la Russie pendant le congrès du parti organisé le 5 Mars 2001 vise à renforcer la paix internationale et la paix civile dans les territoires russes, à développer la coopération sociale, économique et culturelle entre la Russie et la République d’Azerbaïdjan et à aider au processus de l’approfondissement de ces relations. Les devoirs principaux du Congrès des azerbaidjanais de la Russie sont de protéger le caractère national, la culture, la langue, la religion, les traditions de l’Azerbaïdjan, d’assurer la sécurité sociale, les droits et libertés, de respecter aux valeurs morales et nationaux et aux traditions des autres populations qui habitant dans les territoires russes. Le Congrès a également fais les grands efforts pour le développement des relations politiques et les relations d’amitié entre l’Azerbaïdjan et la Russie. On a travaillé sur la participation des représentants célèbres d’Azerbaïdjan habitant en Russie aux activités du Congrès. Les bureaux de l’association continuent ses activités dans les 73 régions de la Fédération de la Russie. Les autres organisations nationaux et communautés sont aussi des membres collectives du Congrès des azerbaidjanais de la Russie: le Centre de culture “Ocak” (Moscou), l’Association d’Azerbaïdjan (Moscou), “Les populations turques d’Azerbaïdjan” (ville de Kirov), “l’Association de Nizami” (Oulianovsk), “Azeri - Derbent” (Daghestan), “Odlar Yurdu” (Stavropol), “Bakı” (Kaliningrad), “Dostluk Drujba” (Tula), “Dalga” (Perm), “Hezri” (Novossibirsk), “le Centre de culture d’ Azerbaïdjan” (Buryatiya), “Ozan” (Çelyabinsk), “Ehl-i Beyt” (Moscou), et les unions culturelles nationales réalisant les activités aux ville Tver, Kostroma, Tümen etc. On a également fondé les conseils de bureau du Congrès des azerbaidjanais de la Russie pour coordonner les activités des bureau locaux dans les départements fédéraux dans le sud-ouest de la Russie, dans les cotes de la rivière Volga, dans la région d’Oural et Sibérie et dans l’Extrême-Orient. Le journal “Azerbaydjanskiy Kongres”, “le Fonds du développent économique” et “le Centre de la défense judiciaire” sont compris à la structure du centre du Congrès. La compagnie “İnter – Azerbaycan”, qui réalise les émissions en langue nationale en Russie et étant la première compagnie de Téléradio des azerbaidjanais dans les territoires russes, les journaux “Voix de la Nation”, “Asude Vaht”, le magazine académique populaire “İrs” et le centre de l’exposition commercial d’Azerbaïdjan sont des institutions qui travaillent avec l’aide du Congrès des azerbaidjanais de la Russie. Une des associations de la Diaspora d’Azerbaïdjan dans les territoires russes est l’Association nationale culturelle et fédérale “Azerros” (FUKM) enregistrée le 1 octobre 1999. Les objectifs et les devoirs de l’Association nationale culturelle et régionale réalisant les activités dans les villes Moscou, Tver, Iaroslavl sont d’unifier d’une manière organisée les azerbaidjanais qui habitant continuellement et temporairement en Russie, d’aider à la protection des traditions et la culture nationale et d’assurer la défense juridique et l’intégration aux conditions de la région des azerbaidjanais habitant dans les différent régions de la Russie. L’association publie un journal “Azerbaydjantsı Rossii” à partir de l’année 2001. Avec l’aide efficace de l’Association, la Maison de la publication “Azermediya” et l’assemblée sociale literaturale “Şehriyar”  réalisent ses activités. Les centres de culture nationale crées récemment dans les villes Volkokrad, Saratov, Astrahan, Voronej, Arkhangelsk et Novossibirsk et la communauté “Bakinets” aussi que les communautés régionales (Bureaux de Moscou, de Tver, de Yaroslavl, de Komi, de St. Petersburg, de Kostroma) sont compris au centre de culture fédérale nationale. L’Association a des relations sociales avec les communautés d’Azerbaïdjan réalisant ses activités en Ukraine, en Moldavie, en Biélorussie, en Estonie, en Kazakhstan et dans les Etats-Unis. 
“ L’Association culturelle nationale des azerbaidjanais” fondé en 1999 à St. Petersburg est un des associations étant différent avec ses activités parmi les autres associations nationales régionales de la Diaspora en Russie. Le nombre des azerbaidjanais a augmenté surtout dans les années 1988-93 dans cette deuxième grande ville de la Fédération de la Russie. Avec l’aide efficace du centre de culture, on peut travaille l’école du dimanche et les groups de danses des enfants “Çınar” de l’Azerbaïdjan. On publie également le journal “Azeri” et le magazine  “Diyalog tsivilizatsiy”.

République de l’Ukraine 
Une des associations de la Diaspora les plus efficaces en Europe est “le Congrès des azerbaidjanais de l’Ukraine” fondé au mois de mars 1999. L’association a joué un rôle très important pour la protection des traditions nationales, culturelles des azerbaidjanais habitant dans les territoires de l’Ukraine et pour la solution des questions socio-économique et sociopolitique. L’association se dispose des bureaux régionaux dans les 27 centres administratifs de l’Ukraine (Vinnitsa, Dniepropetrovsk, Donetsk, Jitomir, Lvov, Odessa, Poltava, Sébastopol, Ternopol, Kharkov, Kherson, Cernasse, Temnikov et les autres). Le Congrès a activement pris sa place dans la vie socioculturelle du pays dans laquelle il réalise ses activités et il organise plusieurs événements sociaux, culturels et les événements de l’aide. Il est en collaboration avec les autres centres de la Diaspora en Ukraine, les institutions sociales et gouvernementales, les organismes de bienfaisance. On donne un soutien financier à ceux qui ont subi aux dommages à cause des accidents réalisé dans les mines Donbass, des catastrophes naturelles à Zakarpatye, de la catastrophe Tchernobyl. On a également donne le soutien aux maisons des enfants, aux pensionnats, aux vétérans de la guerre. Le groupe d’Azerbaïdjan travaille au sein du Congrès. On travaille également les écoles du dimanche au sein des bureaux régionaux. On publie le journal “Golos Azerbaydjana” de l’association en Kiev. On a réalisé les échanges des étudiants entre l’Azerbaïdjan et l’Ukraine par l’initiative du Congrès et on a aussi signé des accords sur la coopération des institutions académiques. Le Congrès joue un rôle actif pour la célébration des fêtes nationaux et d’Etat de l’Ukraine et de l’Azerbaïdjan aussi que pour les événements culturels, économique et sociopolitique de l’Ukraine. 

République Turque 
En Turquie, on a fondé les associations dans les années 1991-2002 comme “Association de la solidarité et la maison de culture d’Azerbaïdjan d’Izmir”, “Association de la solidarité et de la culture d’Azerbaïdjan de Manisa”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan de Bursa”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan de Kocaeli”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan de Çanakkale”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan de Balıkesir”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan d’Aydın”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan de Muğla”, “Association de la solidarité et de la culture d’Azerbaïdjan d’Adana”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan d’Antalya”, “Association de la solidarité et de la culture d’Azerbaïdjan d’Ankara”, “Association de la solidarité et de la culture d’Azerbaïdjan d’Iğdır”, “Centre de la culture turque d’Azerbaïdjan d’Hatay”, “Association de la solidarité et de la culture d’Azerbaïdjan d’Istanbul”, “Association de la maison d’Azerbaïdjan d’Edirne” etc. On a fondé au mois de mais 2004 “ Fédération des Associations d’Azerbaïdjan en Turquie” (TADF) chargé d’unifier les organisations d’Azerbaïdjan se trouvant à la ville d’Iskenderun en Turquie. La Fédération comprend les unions “Maison d’Azerbaïdjan” réalisant ses activités dans l’environ 20 ville du pays (Ankara, Istanbul, Izmir, Balıkesir, Tire, Dörtyol, Çanakkale, Iğdır etc.). L’Association est chargée d’expliquer les intérêts et les idées de l’Azerbaïdjan en Turquie et d’organiser les activités des associations d’Azerbaïdjan. Les associations d’Azerbaïdjan en Turquie jouent un rôle actif pour la vie sociopolitique, économique, sociale et culturelle dans les régions où ils réalisent ses activités. L’Association de la solidarité et de la culture d’Azerbaïdjan d’Istanbul publie un magazine appelé “le monde d’Azerbaïdjan” à partir de mois de janvier. 



Oxunub: 19962



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio