Page d’accueilli    » PHILOSOPHIE    » Philosophie à 7-10ème siècles    » Premiers courants philosophiques en Azerbaïdjan   

Premiers courants philosophiques en Azerbaïdjan

  


Zoroastrisme
L’un des anciens courants mythologiques répandus en Azerbaïdjan était le Zoroastrisme. Les informations concernant les éléments fondamentaux de cette doctrine prennent la place dans le livre “Avesta”, les anciens textes “Pehlevi”, le Quran, les monuments écrits appartenant à l’Orient du Moyen âge et dans plusieurs recherches. Dans le Zoroastrisme, le temps et en certains cas, le temps et l’espace sont représentés comme le fondateur de l’existence. Le Zoroastrisme a été largement critiqué pendant le temps de son existence, parce qu’il mentionne que l’objet est seule réalité et qu’Il faut denier le Dieu, l’immortalité de l’âme, le paradis et l’enfer. 

Manichéisme
La doctrine du Manichéisme contenant les diverses éléments du Zoroastrisme, du Christianisme et du Bouddhisme s’est répandue dans l’Azerbaïdjan, l’Iran et l’Asie centrale au 3ème siècle. En défendant la vision dualiste, le fondateur de cette doctrine, Mani (216-276) a précisé que le fondateur du monde se dispose de deux existences: la première est la lumière, l’autre est obscurité. Selon Mani, le bienfait, le bonheur, le bénéfice, la joie, l’unité appartient à la lumière et la manque, le dommage et la Paine appartiennent à l’obscurité. Parce que le Manichéisme est la doctrine définissant le combat et l’objection des villageois contre l’utilisation féodale, Mani a été tué. Mais la doctrine du Manichéisme a existé pendant des longues périodes et formé la source de la pensée de Mezdeki à la fin du 5ème siecle. 

Doctrine de Mezdeki
Même si cette doctrine est proche au Manichéisme, Il est différent par son approche révolutionnaire. La doctrine de Mezdek était pout la diffusion égale des bénédictions matérielles entre les hommes. Selon la doctrine, les hommes ont formé l’inégalité en faisant l’injustice l2un l’autre. Pour cette raison, la propriété doit diffuser entre les pauvres en prenant des mains des riches. Ses idées ont été aussi développées par “Xürremiler”. 

Doctrine de Mag
Les doctrines de Mag qui sont les descendants des devins de Midiya ont joué un rôle important pour le développement des idées philosophiques de l’Azerbaïdjan à la première moitie de l’Ière siecle AJ. La communauté de Mag appartenant à la classe du devin a entré dans l’histoire de la culture non seulement en étant le représentant de la religion, de la philosophie et de la science mais aussi en étant le fondateur d’une doctrine. Dans l’histoire de la civilisation, on a mentionné “la doctrine de Mag” et “la science de Mag” d’une manière plus large que “la religion de Mag”. C’est la raison que la doctrine de la communauté Mag contient les diverses domaines de la culture morale. Les points de vue sur le monde de la communauté de Mag sont basés sur les hautes sciences développées pendant cette période comme la mathématique, le médecin et l’astronomie. Ils ont généralement évalué comme un commentaire les interventions à la vie communautaire et la nature en utilisant ses propres informations. Dans l’histoire de la culture, on voit, sous le nom de Mag, les membres du Zoroastrisme et généralement les personnes étant différentes pour leurs caractères saints. Aujourd’hui à l’orient, le sens du mot  “pir-i muğan” est encore utilisé comme le savant, l’enseignant et la personne sainte.  

Christianisme
La religion du Christianisme apparu à la deuxième moitie du premier siecle a largement affecté l’histoire de la pensée des populations orientales. Le Christianisme s’est répandu dans plusieurs pays du Moyen et Proche Orient et dans l’Azerbaïdjan d’une manière de Monophysite et “Nestorilik”. 
Selon la Patriarche de Constantine Nestor (380-440), le fondateur de la secte “Nestorilik”, le Dieu et l’homme sont deux fait. En unifiant celui qui est divin et l’homme, Ils ont formé la nature commune, le Christianisme commun.  
Yakup Berdevi (- 578) et ses partisans ont défendu que le Christianisme et la nature humaine soient représentés sur l’homme. Mais selon les partisans de Monophysite, la transformation de l’homme au Dieu n’est pas une transformation logique. Le charbon ne peut pas transformer en feu, le feu ne peut pas transformer en charbon. En effet, le charbon jeté dans le feu n’est ni le charbon absolu ni le feu absolue. C’est-à-dire, Il est une flamme qui brule.  
Le Christianisme a devenu la principale doctrine religieuse pendant la période de l’Albanie et ensuite Il a donné sa place à l’Islam. 



Oxunub: 113478



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio