Page d’accueilli    » L’ARCHITECTURE    » Les anciens caravansérails   

Les anciens caravansérails

  


align=

Les caravansérails sont des palais ou des édifices construits sur les routes commerciales ayant la fonction de maison d’invités. Des caravanes étaient gardé dans ces bâtiments construits par les marchands de l’époque, les gens s’y détentaient et continuaient leurs chemins. Les bâtiments construits tout au long du Moyen-Âge pour la protection des frontières et militaires et ayant plus tard un caractère commerciale étaient aussi nommés des caravansérails. Puisqu’une grande partie des voies commerciales passait par l’Azerbaïdjan, il était nécessaire d’y construire des caravansérails. Excepté les caravansérails de Bakou (ils sont actuellement protégés comme les monuments historiques et architecturaux à Icheri sheher), les traces des caravansérails situés en Haut-Karabakh étaient resté jusqu’à l’occupation arménienne. Ces caravansérails qui sont le guide de notre riche et ancienne histoire sont ci-dessous :

Les caravansérails de Bakou
Les exemples les plus rares et uniques des caravansérails sont conservés à Icheri sheher (vieille ville), le plus ancien lieu d’habitation de Bakou. L’un d’entre eux est le caravansérail Bukhara. Selon les recherches, ce monument historique a été construit au XV siècle par les marchands venus de l’Asie centrale à Bakou. Les commerçants venus des pays orientaux, se détentaient en général dans ces caravansérails majestueux car ils avaient besoin des abris temporaires. Le nom de l’édifice est le nom de la capitale Bukhara de l’Ouzbékistan à cette époque. Ce caravansérail se compose d’une étage. Il est supposé que l’autre étage de l’édifice est resté sous la terre. La caractéristique principale du caravansérail Bukhara composé de 17 chambres est sa forme circulaire. Une piscine est située au centre de la cour du caravansérail comme dans tous les caravansérails orientaux. La piscine protégée depuis XV siècle jusqu’à nos jours tel qu’elle était crée l’intérêt et l’étonnement chez l’homme. Ainsi, bien que l’eau coule de la fontaine, la piscine ne s’emplit pas et l’eau reste à un certain niveau. Les murs du caravansérail sont ornés par les tapis, les kilims azerbaïdjanais, les décorations et les photos représentant Bakou. L’objectif principal est de créer une certaine imagination chez les étrangers venus au caravansérail sur l’ancienne et riche histoire de l’Azerbaïdjan.

Le caravansérail Multani – est l’un des caravansérails parmi des centaines situés en Azerbaïdjan. Le caravansérail Multani appartenant au XIV siècle d’après les chercheurs était dans une situation détruite au XX siècle. Le monument a été restauré dans les années 1973-1974. Les principaux matériels de construction du bâtiment sont des petits blocs traditionnels à l’école de l’architecture Chirvan-Apchéron et les petites pierres de chaux utilisées comme la pierre de construction. Les plus anciens plafonds des chambres souterraines ont été construit avec la pierre de construction ayant une forme correcte. La fondation de l’édifice est composée par le massif de rocher utilisée d’une forme naturelle.

Le caravansérail Garachi (Bohémien)– Est un monument architectural du Moyen-Âge situé près du village Pirekechkule de l’Apchéron. Il est situé sur l’ancienne route de caravane Bakou-Chamakhi. Le caravansérail Garachi n’est pas utilisé depuis XIX siècle à cause de la perte de l’importance commerciale de la route de caravane. Plus tard, le caravansérail a été nommé le caravansérail Garachi (Bohémien) par la population locale, car les bohémiens nomades s’y installaient de temps à autre. Le monument est nommé ‘’Caravansérail Miecik’’ dans les sources. Il y a les chambres pour les fonctionnaires et les invités, ainsi que des bâtiments de ferme dans le caravansérail. Le caravansérail Garachi a été construit par les pierres de chaux. Le nom de Chirvanchah Khalilullah est écrit sur l’épitaphe située sur la porte du caravansérail. D’après la paléographie de l’épitaphe et des titres de Chirvanchah, on peut dire qu’il était II Khalilullah (1524-1535).

Le caravansérail de Nakhitchévan
align=

Le caravansérail Gulustan est situé dans le village Gulustan de la région Culfa, sur la rive gauche de la rivière Araz. Les restes du caravansérail Gulustan ont été découvert en 1974 lors de l’enquête sur le terrain et en 1978 le plan du bâtiment a été pleinement révélé. Environ la moitié du caravansérail a été détruit pendant la construction de la voie ferroviaire Bakou-Culfa (1939-1940). Lors des recherches, il a été défini que le caravansérail Gulustan est le plus célèbre et magnifique monument parmi les caravansérails de route en Azerbaïdjan. Le même type du caravansérail Gulustan ayant une longueur totale de 37 m est presque entièrement resté sain à la rive droite de la rivière Araz. L’emplacement des deux caravansérails sur les rives face-à-face montre qu’un bac fonctionnait sur la rivière Araz avant la construction du pont et amène la période de la construction des caravansérails au début du 13ème siècle. Les caravansérails ont été construits par les pierres de rivière. Il y a beacoup de salle de séjour dans la partie découverte du caravansérail Gulustan.

Le caravansérail de Karabakh
align=

Le caravansérail Karabakh situé dans la région Fuzouli est le plus grand caravansérail de Karabakh. Les caravansérails réglant auparavant les moyens de commerce entre les pays ont été aussi largement utilisé à des fins postal et communicatif. En d’autres termes, les changements de la nature ou de la société des villes proches et lointaines ont été tout d’abord su par les caravansérails. Le caravansérail situé dans le village Gargabazar appartenant au XVII siècle parvenu jusqu’à notre époque est de ce genre.

Le caravansérail de Ganja
Le caravansérail Ugurlu bey a été construit au début du XVII siècle sur le projet de l’architecte Cheikh Baheddin Mouhammed Amin. Le blanc d’oeuf, le mélange argilo-calcaire et des briques rouges ont été utilisé dans la construction du bâtiment. Le bâtiment est actuellement situé dans la rue Ali bey Huseynzade de Ganja.

Le caravansérail de Daralayaz
Le caravansérail Salim est un caravansérail historique situé au sommet du village Agkend, dans le col Salim de la montagne Alayaz, dans le territoire de la région Kechichkend de Daralayaz. Sur l’épitaphe en pierre en forme de demi-cercle située sur la porte d’entrée du caravansérail, il a été clairement indiqué que le caravansérail a été construit en 1329 par Abu Said Bahadur khan, dirigeant de l’état Elkhaniler de l’Azerbaïdjan. Il est impossible de nier la vérité sur l’appartenance du monument aux azerbaïdjanais tout en prenant en considération le fait que jusqu’en 1918 le village Agkend a été seulement vécu par les azerbaïdjanais et les premiers arméniens se sont installés dans le village dans les années 1923-1925 (172 personnes selon les statistiques officielles). Mais, malheureusement les arméniens nient cette vérité historique. A la suite de la chasse des azerbaïdjanais de ces territoires en 1988, le gouvernement arménien a totalement falsifié les faits liés au caravansérail Salim et le présente à la communauté mondiale comme un monument arménien.

Les caravansérails de Chéki
align=

Seulement deux parmi cinq grands caravansérails de Chéki appartenant aux XVIII-XIX siècle sont parvenus jusqu’à notre époque : Caravansérail Yukhari et Caravansérail Achagi. Les caravansérails de Chéki comme les autres, ont été consacré pour le repos des voyageurs et des caravanes et construit en fonction de la nature de ses caractéristiques fonctionnels. Mais contrairement aux caravansérails situés sur les routes, dans ces caravansérails des chambres privées ont été construit pour le but de mener différentes opérations commerciales, conclure des accords d’échanges etc. Ces caravansérails caractérisent l’architecture de Chéki d’après leur sturcture de plan, leur grande taille et le confort de commerce et de détente. Tout était prise en considération pendant la construction du caravansérail  pour le confort des commerçants venus des pays lointains et la securité des ces marchandises. Bien que les portes s’ouvrent avec une grande hospitalité aux passagers et aux commerçants, quand elles se ferment il devient un château intouchable.



Oxunub: 92844



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio