Page d’accueilli    » LE FOLKLORE    » Les exemples du Folklore    » Les mythes   

Les mythes

  


La mythologie azerbaïdjanaise
Le sens du mythe lié à la légende et aux traditions, fait partie des valeurs d\'art nées dans la culture le plus ancien. Le mythe(le mot grec mufos) littéralement signifie une œuvre d\'art originel liée aux légendes de la naissance du monde et de la personne, dirigeant le monde, des dieux reconnus par les ethnies primitives, des récits sur les hatounes, sur d\'aujourd\'hui et de demain de nouveau monde détruit et fait naître. Le mythe est une compréhension d\'art, la réflexion de la personne de l’ethnie primitive au sujet du monde, de la personne, de sa relation aux événements mondiaux. Les limites temporaires de cette conscience sont indéterminées.
La mythologie azerbaïdjanaise est une partie intégrante de la  mythologie turque.
Notre mythologie - est une sphère enrichie par des sources de la mythologie de turques anciennes. Notre mythologie en protégeant les exemples mythologiques des turques anciennes, les a enrichis par les nouveaux mythes, les croyances, les cultes, les traditions et les rites.
Dans  la mythologie des  Turks azerbaïdjanais comme  dans la mythologie des autres peuples turque, on trouve les traces des images principales mythologiques, tels que Le Très Haut (le Très Haut Céleste – Dieu Le plus haut) et Humay (la protectrice de la terre).
 La mythologie azerbaïdjanaise est riche par les anciennes fois, par les cultes, par les regards antromorphiques et zoomorphique. La place spéciale parmi eux occupe le culte des ancêtres. Le sens principal de ce culte est le suivent : malgré qu’au moins dans chaque sept générations le culte des ancêtres se renouvelle, néanmoins, chacun turque doit connaître la généalogie au moins des dernières sept générations, ainsi qu\'il doit connaître à quelle génération ou clan il appartient.
Aujourd\'hui nous avons les exemples  cycliques des mythes et des légendes, obligeant les cultes des ancêtres à vivre. Parmi eux la lumière – les rayons, l’arbre – l\'arbre du monde, les montagnes sont reflétés comme les réalités possédant la capacité de la suite de la natalité des générations, le croisement des formules purement mythiques – la naissance de la personne de l’union du ciel et de la terre, la naissance de la première personne liée avec les vues totémistiques et zoomorphiques (Huma, Simourg, l\'oiseau la Salamandre, l\'oiseau Blanc, l\'oiseau Noir, le Loup, le Cheval etc.), et enfin les représentations de la naissance de la personne de l\'argile, de sable, de l\'arbre qui sont arrivés jusqu’à nos jours.
L’exemple mythologique azerbaïdjanais est facilement et clairement compréhensible. Il  se fonde sur les textes mythologiques et la mentalité esthétique, et fait partie du cercle primaire des représentations des Turks.
La classification conditionnelle de cet exemple mythologique est la suivante:
1. Les mythes cosmogoniques – les mythes liés au ciel et les corps célestes.
2. Les mythes Ethnogoniques.
3. Les mythes liés au culte des ancêtres et au premier héros culturel.
4. Les mythes liés aux Dieux, Le Très Haut et tous les esprits.
5. Les mythes de calendrier.
6. Les mythes, lié aux cultes. 
7. Les mythes liés aux cataclysmes mondiaux et la fin de la lumière.



Oxunub: 21706



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio