Page d’accueilli    » LES DERNIERS 10 ANS    » Développement de la Culture   

Développement de la Culture

  


align=

Il est possible de voir nettement le développement rapide de l’Azerbaïdjan dans le domaine de la culture. 
Le Ministères de la Culture a préparé en 2001 le programme de l’Etat sur “ le développement de la culture de l’Azerbaïdjan” pour les 5 ans. Ce programme vise à la réalisation des objectifs stratégiques par la politique culturelle de l’Azerbaïdjan et ce programme se dispose des priorités suivantes: 
  •  la protection de l’héritage culturel et historique;
  •  l’encouragement de l’art;
  •  le développement de la culture dans le domaine de l’information scientifique et légale;
  •  l’encouragement des jeunes et la préparation des experts;
  •  le développement du cinéma national;
  •  la fondation et le développement de l’infrastructure pour le tourisme culturel;
  •  le développement de la publication des livres.
On a réalisé les différentes activités conformément au “Programme de l’Etat sur le développement entre les années 2008-2013 dans le domaine de l’information et de la bibliothèque dans la République d’Azerbaïdjan”. On a ouvert la page Web des 38 bibliothèques et on a fondé le système automatique de l’information de Bibliothèque dans les 17 bibliothèques. Au sein des bibliothèques, on a présenté les publications locales aussi que les publications imprimées dans la Russie et dans les autres pays. On a réalisé les importants travaux concernant l’application du “Plan privé d’activité sur le fourniture des nouvelles installations et des œuvres indispensables et la réparation conforme aux standards contemporains des musées se trouvant dans les régions de l’Azerbaïdjan” qui est confirmé le 22 Mai 2009 par le Président. On a organisé plusieurs activités internationales après les travaux de réparation et de restauration complétés en 2009 dans le bâtiment numéroté 22 se trouvant dans la rue de Niyazi  et appartenant au musée des beaux arts de l’Etat. 
Autrement, l’investissement de l’Etat pour la production des films en Azerbaïdjan augment de plus en plus. La ressource pour ce domaine en 2000 était de 600 milles de Manat, de 850 milles de manat en 2004, de 1 million 400 milles de manat en 2005, de 2 millions de manat en 2006 et de 3 millions 300 milles de manat en 2007. Conformément à cela,   lorsque on a antérieurement fait seulement 1 ou 2 films dans les 3 ou 4 ans ou on a fait aucun film, dans les derniers 5 ou 6 ans, on a fait les dessins animés, les documentaires et les 15 films comme “Ovsunçu”, “Hacı Kara”, “J’ai jeté l’eau aux rues”, “L’avenir qui a resté au derrière”, “le Prisonnier”, “Au revoir, la ville de Cenub”, “La vie de Cavid”, “Le destin du Roi”, “Le Manifeste”, “Nous allons retourner” 
Le Président İlham Aliyev a signé le 20 Février 2007 les décisions sur “le développement de l’art de cinéma en Azerbaïdjan”. Cette décision a créé les nouvelles opportunités pour l’enrichissement de l’infrastructure technique et pécuniaire du secteur de cinéma.  
Les activités concernant l’application du “Programme de l’Etat sur le développement du cinéma en Azerbaïdjan entre les années 2008-2018” ont été faites continuer pendant un an. A la demande du Ministères, on a fait les films comme «Buta», «Le monde inversé », «L’effet supplémentaire » dans la studio   “Azerbaycanfilm” et les films comme «Sahe», “La garde de mort”, “l’Actrice”, ”Avec les yeux de cauchemar » dans les entreprises indépendantes de cinéma. On continu encore les travaux pour les films comme «La mort avant de prendre les conseils », «Il était le meilleur frère », “Je vais retourner à ma maison”, “La grêle”, “Vivant”. Les travaux sur le film court de l’histoire nommé “Son cœur” seront complétés dans une courte période de temps. 
Dans les studios «Salname» et “Yaddaş”, on a fait quelques documentaires comme «İz...Kala», “Le vol de l’Aigle du Caucase”, “L’académie de pétrole”, “Les chemins vers le Karabakh” et les œuvres consacrées aux hommes célèbres de l’art comme Tahir Salahov, Elmira Şahtahtinskaya et Cennet Selimova. On a organisé la semaine du cinéma national. 
On a également organisé “la Semaine des Films d’Azerbaïdjan” en Ouzbékistan, “La Semaine des Films d’Ouzbékistan” à Baku aussi que les jours du cinéma russe, le Festival européen de Film, la Semaine du cinéma de la Turquie et du Japon. On a organisé le concours des projets du cinéma nommés “Cette place, Cet écran” et “La patrie est le lieu de serment” et selon ses résultats, on a fait  les films à court métrage. On donne une grande importance aux jeunes dans le domaine du cinéma. Presque 63% de la ressource totale consacrés à l’industrie du cinéma sont pour les films des jeunes créateurs. 
La chaine “Culture” a commencé le 14 Février 2011 ses activités au sein de la Société anonyme fermée des Emissions de la Radio et de la Télévision d’Azerbaïdjan. 
Les événements comme l’organisation des divers concours internationaux en Azerbaïdjan, la fondation du Centre international de la Tonalité, la transformation des types de musique – la tonalité nationale et la musique nationale classique- et l’exécution de l’instrument de Saz en une point d’intérêt aussi que l’obtention de la première place dans le concours Eurovision de la chanson montrent que la culture a rapidement développé en Azerbaïdjan. Ils peuvent être montrés comme la preuve de l’intérêt privé par l’Etat vers ce domaine. 



Oxunub: 16462



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio