Page d’accueilli    » PETROLE    » Histoire de production pétrolière   

Histoire de production pétrolière

  


src=http://azerbaijans.com/uploads/neftdfjsdflk.jpg

Les renseignements sur la production d’huile de pétrole sont obtenus sur les œuvres des savants et voyageurs de Moyen Age. Il est connu que ce produit extraordinaire apporte des revenus considérables. Mais à cette époque était utilisé non seulement pour l’utilisation journal mais aussi pour des cibles médicales et militaires. Les 18-19ème siècles a augmenté considérablement le besoin contre le pétrole avec la révolution industrielle. Pétrole est devenu le produit stratégiquement important et prioritaire. Une explosion mondiale est vécue dans la  production de pétrole. Des grands investissements ont commencés de coulé vers Azerbaïdjan dans le domaine de production pétrolière. Ville de Bau ayant des anciennes traditions pétrolières, est devenue le centre de développement et d’application des meilleures nouvelles technologies dans le sondage, la prospection et fabrication pétrolier. Au milieu de 19ème siècle la nouvelle période a commencé dans la production de pétrole. En 1847 pour la première fois et après à Balahanı les premiers puits de pétrole sont excavés par l’application de technologie. En 1901Azerbaïdjan, fabricant 11,5 million ton de pétrole, a pris le premier lieu au monde (cependant les Etats-Unis d’Amérique a produit 9,1 million ton de pétrole).
A partir des années 70s de 19ème siècle le courant rapide de capital étranger a commencé vers l’industrie pétrolière d’Azerbaïdjan. Le développement de l’industrie pétrolière a causé à l’apparition de la génération des hommes d’affaire nationaux.
La deuxième période de la fabrication de pétrole a commencé en 1920 après la nationalisation de l’industrie pétrolière en Azerbaïdjan. En 1949 avec l’élargissement des travaux de recherche des gisements de Pierre de pétrole à la haute mer, on a mis en place une série de nouveaux gisements de pétrole en Azerbaïdjan (en particulière Gala, Buzovna-Maştağa etc.) et la production de pétrole est arrivé à 23,6 million ton en 1941. A cette époque la fabrication pétrolière de Baku a constitué 76% de l’URSS.

src=http://azerbaijans.com/uploads/neft656565656.jpg

En 1941 (sauf à 2006) on a produit d’une quantité maximum - 23,5 million ton de pétrole. Cette quantité a constitué le 71,4 % de la production totale de l’ancienne Union Soviétique. La production si supérieure a assuré la victoire de l’URSS pendant la IIème Guerre Mondiale, et le rôle de pétrole est augmenté en plus sur la solution des plusieurs problèmes de l’économie de pays.
Autrement les travaux de production pétrolière à la haute mère sont commencés en Azerbaïdjan pour la première fois au monde entier et on a commencé au traitement successif des gisements de secteur azerbaïdjanais de la Mer Caspienne à savoir « Gürgan-Mer », « Pirallahı », « Île de Çilov ». Le 7 Novembre 1949 la découverte de gisement des « Pierres de pétrole » en Haute Mer de 40 km de bord et 90 km de Baku, a augmenté la célébrité de l’Azerbaïdjan et de la Mer Caspienne.
En 1950 la mise en place de gisement des « Pierres de pétrole » a commencé avec le développement de l’industrie pétrolière marine en Azerbaïdjan et ce développement a continué jusqu’à 1969. A cette époque les travaux de recherche géologique marine sont accélérés, plusieurs gisements de gaz et de pétrole sont mise en place, la technique et technologie de construction des travaux de sondage dans la mer (autrement les activités de recherche), des installations pétrolières hydrotechniques, l’infrastructure de la production de pétrole marie sont développés.
A cette époque on a découverte et mis en place plusieurs gisements importants sur la terre (Kürovdag, Mişovdag, Kürsenge, Garabağlı, Galmaz, Garadağ etc.). En générale le traitement et utilisation d’une façon dense des gisements des « Pierres de pétrole » et des autres sont exécuté. A l’expérimentation mondiale on a construite pour la première fois le métal marine sur les pylônes à la haute mer. Ici on a fait des investissements considérables à la fin des précautions, technologiques scientifiques et de génie complexe, prises et faisant l’économie de métal on a obtenu une productivité supérieure, le coût de chaque ton de pétrole est réduite.
En 1970 on a fondé l’Union de Production de « Hazardenizneft « (İB).
Les opportunités techniques utilisées à la mer caspienne jusqu’à cette date a permis aux travaux dans la mer jusqu’à 40 mètres. A cette époque on a constaté tous les gisements de pétrole et de gaz naturel jusqu’à une profondeur de 40 m dans le secteur azerbaïdjanais de la Mer Caspienne. L’augmentation de la production de gaz naturel et de pétrole dans la mer était relative aux gisements de pétrole et de gaz naturel existant dans les plus grandes profondeurs.
Dans les années de 1970-80 on a apporté en Azerbaïdjan plus de 400 bateau de 75 types à savoir les bateaux de treuil portant des lourdeurs supérieurs, les bateaux de l’installation de conduit, bateaux de passager etc. Le Bateau de treuil d’Azerbaïdjan d’une puissance de 2500 ton a commencé de fonctionner à la mer Caspienne. En dehors il y a eu l’opportunité de prospection des gisements de gaz naturel et de pétrole plus riches dans les domaines plus profondes de la mer après l’achète en premier des appareils sondeurs de type « Caspienne » afin de continuer les activités de prospection géologique dans les espaces sous une profondeur de 70 mètres de la mer et après des appareils sondeurs de type « Şelf » permettant aux travaux sous une profondeur de 200 mètres de la mer. Par conséquence en comparaison avec la fin de l’année 1960 on a découverte huit nouveaux gisements de pétrole et de gaz naturel, les sources de pétrole étant augmenté deux fois, celles de gaz naturel sont augmentées trois fois.
En 1975 la quantité totale de pétrole et de gaz naturel est arrivée à 27,1 million. Dans les années de 1980 le nombre des installations de sondage flottant est arrivé à 11. On a découverte les gisements riches de pétrole d’une profondeur de 80-350 mètre de la mère constituant la partie principale de pétrole azerbaïdjanais d’aujourd’hui (à savoir Güneşli, Çıreg, Azeri vb.)
A la fin de 1970 et au début de 1980 on a découverte les gisements de « Azeri », « Çırag », « Kepez » connu au monde entier d’une profondeur de 80-350 mètre et de « Güneşli » donnant plus de 60 % de pétrole de SOCAR d’aujourd’hui.
En 20 Septembre 1994 on a conclu la Convention sur le « Traitement Commun des Gisements de « Azeri », « Çırag », « Güneşli » (la partie profonde de l’eau) dans le secteur azerbaïdjanaise de la mer caspienne et la partition de Production » qui est connu ultérieurement comme « La Convention de Siècle ». Cette convention est conclue entre 11 sociétés de pétrole de 8 pays du monde.
Le 17 Avril 1999 un autre événement considérablement important dans l’histoire indépendant d’Azerbaïdjan est vécu. Avec la participation des Présidents de la République d’Azerbaïdjan, de Géorgie et d’Ukraine on a mise en place l’arcade pétrolière de Bakı Supsa et le terminale d’exportation de Supsa de Géorgie au bord de la Mer Noir. On a commencé à l’exportation de pétrole obtenu de gisement de Çırag au marché mondial sur le port de Suspa et  pour la première fois le pétrole d’Azerbaïdjan s’est dirigé vers l’ouest mais pas le nord.
Le 18 Novembre 1999 les gisements de pétrole et de gaz naturel de secteur azerbaïdjanais de la mer caspienne on a conclu une convention parmi les présidents de la république d’Azerbaïdjan, de Géorgie et de Turquie sur « le Transport de pétrole brut par l’oléoduc principal d’exportation de Baku-Tiflis-Ceyhan sur les terrains de la République d’Azerbaïdjan, la Géorgie et la République de Turquie » au cours de Sommet d’AGİT tenu à İstanbul. Autrement la République d’Azerbaïdjan, la Géorgie et la République de Turquie, la République de Kazakhstan et les Etats-Unis d’Amérique ont conclu la Déclaration d’Istanbul appuyant ce projet. Ainsi on a fait un pas important pour l’assurance des intérêts économique à long terme et la défense de la coopération vaste internationale et de la paix, la stabilité et la sécurité d’Azerbaïdjan dans la région.
Qu’elle signe Convention avec les sociétés de pétrole avec les plus grands Etats du monde, était un grand succès pour le peuple d’Azerbaïdjan. La convention a augmenté la confiance des Etats mondiaux contre Azerbaïdjan. Puis il y a eu un milieu pour les investissements des sociétés pétroliers grandes et connues du monde. 
En 2001 on a constitué le Fond Publique de Pétrole de la République d’Azerbaïdjan (ARDNF). Les revenus obtenus de pétrole se sont réunis dans ce fond. Le but principal de fond est la partition juste des fortunes naturelles entre les générations d’aujourd’hui et celles d’avenir. Un autre point important est la défense de la stabilité économique macro et de dépendre le marché de monnaie locale par le cours de devise qui augmente de pus en plus.
Aujourd’hui la capacité journal de la production pétrolière d’Azerbaïdjan est 24 mille tons. Selon les estimations le revenu à obtenir sur la production de pétrole et de gaz naturel dans les 20 ans prochaines sera à proximité de 200 milliard dollars. 



Oxunub: 122137



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio